La photothérapie pour lutter contre la dépression saisonnière

Durant l’hiver et l’automne, l’intensité de la lumière a tendance à diminuer ce qui provoque chez de nombreuses personnes une baisse d’énergie, une irritabilité accrue, des troubles du sommeil ou de l’appétit. Souffrez-vous d’insomnie ? Ce phénomène est connu sous le nom de dépression saisonnière : pour lutter contre cela, certains psychiatres recommandent cette thérapie à domicile, qui n’est rien d’autre qu’une exposition quotidienne, pendant quelques minutes, à un appareil qui reproduit certaines des propriétés de la lumière estivale.

Photo de Andrea Piacquadio sur Pexels.com

La photothérapie

Également appelée luminothérapie ou thérapie par la lumière, la photothérapie est le premier traitement recommandé pour les personnes souffrant de dépression saisonnière, comme on appelle la dépression saisonnière ou hivernale, en raison du fait que l’organisme reçoit une quantité et une intensité moindres de lumière naturelle, ce qui affecte le fonctionnement chimique de certains neurotransmetteurs et de l’hormone comme la mélatonine. Cela modifie à son tour le cycle circadien, le système responsable de la synchronisation de tous les rythmes biologiques.

L’importance de la lumière

MEDI-LUM propose le Lumie Halo 20cm 10.000 lux

En été, la lumière du soleil est vive, riche en photons, qui, par l’intermédiaire du nerf optique et de la glande pinéale (au centre du cerveau), stimulent la production de sérotonine, le neurotransmetteur responsable de l’humeur et de l’énergie, et régulent la sécrétion de mélatonine, l’hormone responsable du cycle du sommeil. En hiver, en revanche, les photons deviennent opaques et atteignent la rétine en plus petit nombre, ce qui perturbe le système circadien et provoque des perturbations dans la sécrétion de sérotonine et de mélatonine, diminuant la première et augmentant la seconde. La photothérapie est reconnue en traitement dermatologique comme l’évoque le Dr GAIDE Olivier, dans l’article du CHUV au service de dermatologie et vénéréologie de Lausanne en Suisse.

Ce scénario, défavorable pour certaines personnes, entraîne une baisse de l’humeur et une perte de vitalité, une sensibilité émotionnelle, une augmentation de l’appétit pour les glucides (leur consommation augmente la production de sérotonine), une humeur particulièrement basse le soir (à la tombée de la nuit, la personne se sent moins bien et à l’aube, mieux), une augmentation du sommeil nocturne et une somnolence pendant la journée.

Comment cela fonctionne-t-il ?

L’appareil de luminothérapie, qui utilise généralement la technologie LED, émet une lumière vive riche en photons et dont l’intensité est mesurée en lux. La lumière de la luminothérapie contient entre 5 et 10 mille lux, ce qui est similaire à la lumière d’été (la lumière terne d’hiver n’est que de 500 lux environ). Ces impulsions lumineuses aident à réguler le système circadien, car elles ont des caractéristiques similaires à celles de la lumière naturelle de l’été, signalant à l’organisme qu’il fait jour et qu’il a besoin de plus d’énergie.

Pour vous sentir comme au Brésil sous un soleil en plein hiver, Medilum a la solution comme le Lumie Brazil ou Lumie Halo. Medilum est une entreprise Suisse spécialisée dans la photothérapie esthétique voir les produits, comme les lampes traditionnelles, photothérapie douleur et infrarouge ainsi que des casques de relaxation.

MEDI-LUM propose le Lumie Brazil 35cm 10.000lux

Cette thérapie doit être quotidienne : l’appareil s’utilise tous les jours le matin après le réveil, tout en effectuant des activités quotidiennes telles que prendre son petit-déjeuner, lire le journal, consulter ses e-mails ou regarder la télévision. Il peut également être utilisé au bureau, car l’équipement disponible est petit. La durée d’utilisation dépend des indications du psychiatre et de l’intensité de la lumière, mais varie entre 15, 30 ou 60 minutes.

Fonctionnement de la photothérapie

MEDI-LUM propose le Lumie Brazil 35cm 10.000lux

Comment utiliser la photothérapie ?

L’appareil ou la « lampe » doit être placée sur une surface plane, entre 50 et 90 cm du visage, sur le côté et avec un certain degré d’inclinaison (entre 30° et 45°, selon le modèle). Ne regardez pas directement la source de lumière.

Quels sont les résultats attendus par la photothérapie ?

En quatre séances, les changements sont déjà perceptibles et après dix séances, on constate une nette amélioration de l’humeur, une normalisation du sommeil, une réduction de l’hypersensibilité, une régulation de l’appétit et une augmentation de la sensation de bien-être subjectif, c’est-à-dire que les personnes se sentent plus connectées au monde et ont une plus grande joie de vivre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s