Mélange de bonbons sucrées dragibus et serpents colorés

suis-je accro au sucre ? addict ou dependant au sucre ?

Vous pensez que vous consommez trop de sucreries ? Découvrez si vous devez changer votre relation avec le sucre. Pensez-vous que le sucre prend trop de place dans votre vie ? Vous avez une consommation excessive de sucre de tous les jours.

Il y a de fortes chances que ce soit le cas. Peut-être est-ce parce que l’industrie agroalimentaire sait qu’une exposition chronique au sucre provoque de véritables changements chimiques dans le cerveau. Notre cerveau a besoin d’un apport constant de sucre pour fonctionner. Mais le sucre, peut réagir comme l’oxygène : une trop grande quantité, vous aurez une sensation de bien-être avec le pic, vous fait planer, puis vous tue. Le sucre rapide se rapproche de cette sensation avec un pic de glycémie.

Assortiment de confiserie ancienne bonbons de toutes les couleurs, sucettes
Les anciennes confiseries dures sans gélatine

Dès l’instant où vous essayez le sucre dans votre enfance, votre cerveau est programmé pour en avoir envie. Même les associations de médecins affirment que la surconsommation de sucre produit des comportements de dépendance chez les individus. Plus nous mangeons de sucre, plus nous réduisons la capacité de notre cerveau à produire de l’ocytocine, l’hormone de bien-être qui nous dit quand nous sommes rassasiés. Comme pour toute drogue, nous avons besoin d’en consommer davantage pour nous sentir à nouveau « normaux ».

Alors, vous pensez avoir une petite dépendance au sucre ? Répondez aux questions ci-dessous pour le savoir. Et pendant que vous essayez de prendre des habitudes plus saines dans votre vie, essayez aussi d’équilibrer vos assiettes.

Mangez-vous des sucreries même quand vous n’avez pas faim ? Mais parce que vous en avez envie ?

Dans une étude réalisée en 2015 au Massachusetts à l’Institut de Technologie, les chercheurs ont découvert que « la consommation compulsive de sucre est poussée par un circuit neuronal différent de celui d’une alimentation saine et physiologique ». En d’autres termes, vous pouvez prévoir des repas équilibrés et sains tout au long de la semaine, mais cela ne vous empêchera pas de fouiller dans le garde-manger pour trouver une boîte de biscuits, car le système cérébral qui fait des choix conscients et sains est entièrement différent de celui qui vous envoie vers les Oréo, et Haribo.

Nos conseils : vous pouvez toujours opter pour des gâteaux plus diététique, moins de sucre ou composés de faux sucres.

Mélange sucre de canne, sucre rafinée et cristaux de sucres de canne
Mélange de Sucre de canne pur, raffiné

Vous arrive-t-il de vous goinfrer de sucreries, de ressentir des envies de sucre ou de ressentir des symptômes de sevrage lorsque vous ne pouvez pas mettre la main dessus ?

Est ce que vous ressentez des envies de sucre ? Est ce qui vous arrive de vous goinfrer ? Vous sentez vous sevrer quand vous n’avez pas de sucre ?

Selon une étude, le sevrage et l’envie sont les trois étapes de la dépendance. Tout se résume à cela : Si vous mangez trop de sucre de façon très occasionnelle, ou si vous vous sentez anxieux lorsque vous ne pouvez pas mettre la main dessus, vous êtes peut-être en train de lutter contre votre dépendance.

Avez vous des inquiétudes ou avez vous déjà été traité pour dépendance aux drogues ou alcool ?

Les personnes qui développent une dépendance à un type de drogue sont plus susceptibles de développer une dépendance à d’autres substances. Par exemple, les personnes ayant un problème d’alcool risquent davantage de devenir dépendantes d’un médicament antidouleur sur ordonnance que le grand public. C’est ce qu’on appelle la « sensibilisation croisée ». Et comme le sucre affecte les voies neuronales de la même manière que les drogues, ceux d’entre nous qui ont fait l’expérience de la démesure dans une chose peuvent facilement devenir des mangeurs excessifs de sucreries. Des études sur les animaux ont montré que le sucre peut être une porte d’entrée vers l’abus d’alcool. Il a également été démontré qu’il peut entraîner une dépendance croisée aux amphétamines et à la cocaïne.

Avez-vous déjà fait une « purge » après avoir fait une crise de sucre ?

Des études sur les animaux qui surveillent la façon dont le cerveau réagit au sucre ont montré qu’un cycle de frénésie et de purge fait que le cerveau réagit au sucre non pas comme un aliment, mais plutôt comme une drogue. Le cerveau ne reçoit pas le signal qu’une personne a cessé de manger ; il reste plutôt prêt à consommer plus de sucre.

Pouvez vous ne pas manger de sucrerie pendant une semaine ? Une pause sans sucre

Les excès cycliques et la privation de nourriture peuvent entraîner des altérations des récepteurs opioïdes de notre cerveau, ce qui nous oblige à consommer davantage de substances pour capter ce signal. Cela peut déclencher un comportement de boulimie plus important.

Conduisez vous en mangeant des sucreries ? Sortez vous la nuit pour manger des sucreries ?

L’une des caractéristiques de la dépendance est, ce que les chercheurs appellent « une motivation accrue à se procurer une substance abusée ». En d’autres termes, vous prendrez des mesures supplémentaires, même destructrices, pour vous procurer ce dont vous avez envie. Si vous remarquez que vous faites des choses pour vous procurer des sucreries que vous ne feriez pas pour obtenir d’autres formes de nourriture, c’est un signe de dépendance.

Les boutiques de confiserie

Pensez-vous aux conséquences liées au consommation excessive de sucre (problèmes de santé, relationnels ou professionnels) ? Même si on vous a souvent dissuadé de manger des sucreries ?

Faire quelque chose que vous savez être mauvais pour vous, et répéter ce comportement encore et encore, est un signe que vous n’avez plus le contrôle.

Emportez-vous des sucreries lorsque vous vous promenez à pied ou en voiture ?

Les personnes dépendantes d’une substance en auront toujours à portée de main et s’aventureront rarement dans des endroits où elles ne peuvent pas mettre la main dessus. Si vous n’envisagez jamais de quitter la maison sans une friandise ou d’aller dans un endroit où il est impossible de manger, cela peut indiquer une dépendance. La petite boite de gâteaux sous le siège de la voiture est souvent une mauvaise idée, car elle encourage le grignotage.

Cachez-vous des sucreries ?

Le secret et la solitude qui poussent une personne à consommer une substance sans que personne ne le sache est une caractéristique commune à toute dépendance. Il en va de même pour le comportement courant qui consiste à créer une « réserve » de quelque chose pour l’avoir toujours sous la main. C’est le cas, lorsqu’une personne se déplace spécialement pour aller acheter uniquement des sucreries dans un commerce, et vite consommer seul ces sucreries.

Avez-vous du mal à vous réveiller le matin ? Faites-vous souvent des siestes l’après midi ?

Le manque de sommeil, les sauts d’humeur, le manque de concentration et la fatigue sont des symptômes liés au sevrage de sucre, les siestes l’après-midi sont souvent le signe que vous êtes fatigués et que votre corps présente une dépendance.

Nos conseils : Vous pouvez toujours utiliser des alternatives comme les édulcorants pour simuler un apport de sucre à votre cerveau. Les fameux « faux sucres » tel que les Sucralose, Aspartame, Saccharine … Mais attention à ne pas retomber dans le sucre !

En espérant que cet article vous a aidé à répondre à votre question. Nous vous apporterons plus de solutions dans les prochains articles afin d’équilibrer votre alimentation, réduire sa consommation de sucre rapide, les sucres lents à consommer avant une activité sportive intensive et les glucides essentiels pour notre corps.

4 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s